Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ekiden de Paris 2016, ma première participation.
Avec mon tee shirt BEE http://www.inknburn.fr/

Avec mon tee shirt BEE http://www.inknburn.fr/

J’ai participé pour la première fois à l’Ekiden de Paris, qui est un marathon relais.

Mon équipe était composée de 6 nanas en pleine forme pas toutes forcément très sportives.

Mais je compte bien les convertir !

Ordre de passage du relais, je suis le relayeur 2

Ordre de passage du relais, je suis le relayeur 2

Les distances 5km font moins peur aux débutantes et souvent on accroche vite à la course à pieds après des challenges de ce type. Ce sont de futures accros au running sauf qu’elles ne le savent pas encore .

Nous voilà sur le parvis du Trocadéro à la fraiche sous 6 degrés à 8h00 avec mes 5 collègues.

Toutes très motivées et curieuses du déroulement de la course. Je n’avais jamais fait un relais aussi long.

Levé du soleil sur le parvis de Trocadero ,l'endroit est glacial mais magique !

Levé du soleil sur le parvis de Trocadero ,l'endroit est glacial mais magique !

Il est vrai qu’en arrivant quai Branly c’est un peu le bazar, nous devons rejoindre nos box (plusieurs équipes dans chaque box) mais ils ne laissaient rentrer que le relayeur 1 et 2. Ce qui fait que les autres restent dans l’allée dans la foule, pas top pour eux. 

Je dis «  il est vrai » car les commentaires se sont déchainées sur les RS au sujet de l’organisation.

Il fait froid mais heureusement le soleil commence à pointer.

J’ai carrément sortie :  polaire, doudoune, gants et bonnet quand même. J’ai toujours trop peur d’avoir froid et de ne pas profiter de la course.

Je suis relayeur 2. C’était bien de passer en 2ème ,ça permet de ne pas trop stresser et de vivre la suite du relais sous l’effet de l’adrénaline de mon 10km, et oui rien que ça !

J’ai fait 59 minutes à mon 10 km, mieux qu’Odyssea en septembre qui était plat mais pas mieux qu’un vieux chrono de 57mn d’il y a 2 ans.

L'attente du relayeur 1, nous sommes concentrées

L'attente du relayeur 1, nous sommes concentrées

Je suis partie à froid, sans échauffement, on ne pouvait pas trop sortir des box  pour s’échauffer et  rentrer de nouveau au vu de la foule. Suis partie à 12km/h autant dire que ce n’est pas du tout ma vitesse habituelle mais je me suis enflammée avec l’ambiance du relai.

Au bout d’1 km, grosse crampe au mollet, je me suis arrêtée pour me masser. C’est le gros stress quand même. Si tu abandonnes c’est toute une équipe que tu plombes. Donc ce n’est pas envisageable 2 secondes.

Heureusement ça disparait vite, le parcours n’est pas plat partout. Sur Les quais de Seine une boucle de 5 km à refaire pour mes 10 km.

2 tunnels à remonter, un beau faux plat (donc 2 fois chacun) mais honnêtement rien d’insurmontable.

Le fait de savoir que quelqu’un nous attend est assez magique pour se donner à fond.

On fini en 4h23. Toutes contentes de notre course et de l’ambiance.

On s’est dit que maintenant qu’on avait un chrono l’objectif était de faire mieux  l’année prochaine avec la même équipe des Bretz’Elles évidemment.

Alors challenge réussi !

 tout le monde a fini et mes collègues se projettent déjà sur la prochaine course c’est plutôt pas mal  

.

 

la Bretz'Elles Team, prête pour l'année prochaine.

la Bretz'Elles Team, prête pour l'année prochaine.

Tag(s) : #10 km, #Marathon

Partager cet article

Repost 0