RP ou pas sur le Semi-Marathon de Rueil Malmaison 2019 ?

Le semi de Rueil Malmaison est le semi pour me tester 1 mois avant le marathon de Rotterdam.

Je le connais bien pour l'avoir couru plusieurs fois,  j'y ai fait mon meilleur temps il y 3 ans. Puis la traversée du désert niveau RP, en tout cas sur cette distance.
Nous sommes une dizaine de coureurs du club avec cet objectif commun. On avait sélectionné ce semi précisément pour son coté encore cosy ( 3000 coureurs), son parcours que j'aime bien malgré ses 2 boucles et son prix 22 € !
 
Dernière consigne du coach  après la séance de fractionnés de vendredi "Vous y allez bien comme il faut mais pas à fond en mode recherche de RP c'est pas l'objectif "
 
Au départ de la maison il pleut, punaise mais pourquoi j'habite dans cette région combien de courses nous avons fait sous la pluie et le froid cet hiver. 
 
Arrivée à Rueil plus de pluie, ouf. On s'oriente vers le gymnase au chaud ce qui est toujours appréciable vu le vent qu'il y a dehors.
Nous récupérons nos dossards, c'est très rapide. Merci les bénévoles.
 
RP ou pas sur le Semi-Marathon de Rueil Malmaison 2019 ?
Le soleil se pointe, il est pas trop tôt on a failli attendre ! Je raaaaale ....
Un échauffement est organisé dehors sur la pelouse. Vue ma vitesse sur une telle distance je ne m'échauffe même pas en fait moi...
L'heure approche et à 10h on part !  C'est rapide on attend pas, pas de sas de départ ou si... il parait qu'il y en avait mais j'ai rien vu.
j'ai laissé tomber casquette et veste Goretex  au vestiaire car le ciel s'est éclaircit
 
Tout le monde part à son rythme,  je me retrouve vite à la même allure qu'Elodie de la team. On a un peu près le même objectif : Tenir 5'50 au kilo. 
Perso même 6' au kilo je ferai un RP et je serai contente
 
Parce que on a tous bien entendu le coach, mais si tu te sens bien et même si le coach a dit de ne pas aller chercher le Rp ce serait dommage de cracher dessus s'il se  pointe.
 
On a un mal fou à tenir cette vitesse, on est trop rapide, j'arrête pas de dire à Elodie :  on va le payer, on va le payer à la deuxième boucle, faut freiner. On freinait et on repartait plus vite ensuite, une vraie galère...
On a la forme pour le moment, mais va t-on tenir ainsi jusqu'au bout ? On finit quand même par ne plus se parler, parce que quand même c'est de l'effort hein la course à pied et  le cardio monte.
  • km5, pas de ravito pour moi, Elodie s'arrête et me rattrape.
J'attends le moment ou je vais exploser en vol !
  • Au km 10, un peu d'eau et quelques gommes magiques que j'ai sur moi.
  • km 12 je sens Elodie ralentir,  je continue à maintenir l'allure tant que je peux.
Je vois un coureur qui me reconnait de la planète insta et on parle, je check ma montre, tout va bien j'arrive à tenir le rythme en lui parlant. Lui, sert de lièvre à des copains il est en ballade ça se voit.
Je le recroise plusieurs, je le remercie pour ses encouragements.
 
Le vent est super présent on l'a de dos de face selon où on se trouve sur la boucle, comme au semi de Paris la semaine dernière.
Il pleut par moment et il grêle même. Punaise il grêle !! J'avais jamais eu ça pendant une course. Il ne manquait plus qu'il neige et on avait fait toutes les saisons.
Heureusement ça ne dure pas, on finit tous trempés quand même.
 
J'ai le droit encore à quelques encouragements sur le parcours de connaissances running, ça booste ça fait plaisir.
Le parcours a changé cette année et je le trouve top. les paysages changent un peu c'est appréciable 
  • km 15 je continue mon chemin, c'est le moment où je commence à calculer... si je vais à telle vitesse jusqu'à la fin j'arrive à tel chrono ...puis j'abandonne cette gymnastique de l'esprit trop fatigante pendant un semi, quelle idée aussi ! On s'en fout, cours tu réfléchiras après !
RP ou pas sur le Semi-Marathon de Rueil Malmaison 2019 ?RP ou pas sur le Semi-Marathon de Rueil Malmaison 2019 ?
  • km 17 je commence à réaliser qu' à moins de tomber dans la Seine ou dans un buisson inanimée,  un petit RP me tend les bras. J'ai toujours la forme et la possibilité de maintenir ce même rythme de course 
Je me retrouve face à des petits faux plats casses pattes vers la fin je les connais bien, il les ont gardé sur le nouveaux parcours, ils étaient là il y a 3 ans aussi. 
Puis la fin approche et je n'ai plus regardé ma montre j'ai avancé en faisant de mon mieux.
Je n'ai pas revu Elodie mais elle n'était pas loin (1 min derrière)
 
Dernière ligne droite, un petit check sur la  Garmin, je vois un peu moins de 2 h et si c'était possible de passer sous les 2h...
Ce ne sera pas le cas mais j'y crois quelques secondes, tout ça parce que je suis mauvaise en calcul mental , en y réfléchissant c'était impossible sauf si je me téléportais  ....je trace comme une dingue je ne me suis pas reconnue je ne sais pas où j’ai trouvé la force d'accélérer autant et  je passe la ligne d'arrivée en 2h01 et 59 sec, plutôt précis, plutôt super heureuse !
J'ai couru les 800 derniers mètre à 4'40 du kilo, il m'arrive encore de me surprendre moi même !
 
Hiii haaaa Finisher !

Hiii haaaa Finisher !

Je gagne plus de 6 min sur mon ancien RP 
Une partie de ma team est là je ne réalise pas... c'est juste énorme 
 
J'ai toujours pensé que je ne pourrais pas faire un chrono pareil sur un semi, je suis ravie.
je retrouve la team et je constate que  tout le monde a claqué son RP. Que s'est il passé sur ce semi, du dopant dans les ravitos et bien tant mieux ne changez rien !!
 
La médaille au cou, on se raconte notre course, notre joie, c'est l'instant photos, Junior a même fait un podium, Nadine le doyenne du club claque même son RP 1h06 sur le 10km. On repart tous super contents !
Prêts pour la sortie du soir car à 18h00 on remet ça, double séance on fait un petit footing pour finir cette 9ème semaine de préparation marathon
 
A présent au programme : Rentrer, se doucher, manger, dormir 30 min et repartir...pas simple mais on l'a fait !
28 km pour la journée. Le job est fait. Maintenant je vais mettre 3 jours à récupérer comme la semaine dernière mais je suis heureuse de constater du progrès, enfin ! 
Retour à l'accueil