Le run ce n'est pas que de la perf c'est aussi du plaisir. Au 10km pour Elles c'était que du bonheur !

Il est vrai qu’il y a des courses classiques et incontournables que tous les parisiens connaissent, type Odyssea, Semi de Paris, Paris-Versailles. De grosses organisations qui fonctionnent bien et qui attirent beaucoup de coureurs.

Et puis il y a les courses moins populaires et qui pourtant valent bien le détour.

Dimanche j’ai participé à la 4ème édition des "10km pour Elles",  qui comme son nom l’indique se coure entre filles.

Le parcours est nouveau pour moi, il démarre à la bibliothèque nationale François Mitterrand, on prend les quais de Seine, il s’agit d’une petite boucle de 3 km et une plus grande de 7 km.

Je ne sais pas combien de degrés il faisait mais il faisait très chaud déjà sans rien faire à 9h00 du matin.

Nous sommes un peu plus de 1900 coureuses. La consigne se passe nickel super orga, pas d’attente, les bénévoles sont détendus et souriants.

Le départ est donnée à l’heure à 10h00 c’est parti.

Le run ce n'est pas que de la perf c'est aussi du plaisir. Au 10km pour Elles c'était que du bonheur !

Ça discute ça rigole puis un peu moins sur la deuxième boucle car il fait quand même chaud.

L’organisation avait prévu 3 ravitaillements, km 4- km8- km10 l’arrivée et c’était fort appréciable au vu la chaleur. C’était un verre d’eau au fond de la gorge un verre d’eau sur la tête.

Tout s’est déroulé tranquillement, je me suis dit que j'étais en mode footing et que j'étais  bien. J’ai fait le même temps que la semaine d’avant 1h02, la différence c’est que maintenant je m’en fiche. Je me fais une raison. Je ne me suis pas entraînée spécifiquement pour descendre mon chrono sur 10 km cette année et comme chez moi c’est le travail qui paye et pas les capacités surdimensionnées physiques à la course à pied (que je n’ai pas) je ne suis donc pas étonnée.

Je reste sur ces sensations de bien être après ma course. Le moment où je me dis : je n’aimerai pas être ailleurs à ce moment précis. Je suis merveilleusement bien dans cette ambiance.

C’est pour cette raison que j'y retourne.

Certains me diront que ça ne sert à rien d’épingler un dossard si c’est pour faire 1h00 au 10 km et bien c’est qu’on n’a pas la même conception du bonheur. Chacun sa quête du bonheur.

C’est sur avec un RP j’aurai été plus fière de moi, il faut être honnête. Mais il faut s’en donner les moyens et cette année ce n’était pas l’objectif.

Alors je vais pas me pourrir la vie alors que ce que j’aime c’est courir et partager ce sport !

J’ai l’impression que personne n’a fait de RP à cette course mais que tout le monde a pris plaisir et était content d’être là.

c'est sans doute le principal non ?

Je vous explique pas le ravitaillement à l’arrivée offert par Bio c Bon ! des fruits secs, des bananes, des oranges, des cakes sucrés….ça faisait plaisir à voir !

Sur les marches de la Bibliothèque à l'arrivée, super endroit !

Sur les marches de la Bibliothèque à l'arrivée, super endroit !

Alors vivement l'année prochaine !

Plus photos sur mon Instagram : https://www.instagram.com/anama_run/

 

Retour à l'accueil