Mes jolies pointes

Mes jolies pointes

Les interclubs ….je ne m’y suis pas préparée spécifiquement.

Mais c’est juste le truc le plus important pour les dirigeants du club et les entraîneurs. Pour moi ça l’est moins, j’y vais pour faire plaisir et représenter mon club.

Chacun choisi sa discipline :

Pour les féminines : 400 m - 800 m - 1500 m - 3000 m - 100 m Haies - 400 m Haies - 3000 m Steeple – 3000 m Marche - Hauteur - Perche - Longueur - Triple saut - Poids - Disque - Marteau - Javelot ….

Il se peut qu’on se retrouve à dépanner,…exemple : il manque quelqu’un pour faire un relais on y va ou pas… on a le choix mais on a conscience que les relais rapportent pas mal de points.

C’est aussi comme ça que tu peux te retrouver au lancé de marteau sans réellement l’avoir travaillé. Panique à bord ! Mais on le fait pour le club.

Vu mon grand âge et ma vitesse éclair on me propose souvent les 3000 mètres (car ça part moins vite). Alors comme l’année dernière je me colle à cette distance qui me va bien et je fais le relais avec 2 filles cadettes (16 ans et 1 v1 comme moi )

Le truc des interclubs c’est que t’arrives super tôt genre 8h30 sur les lieux, à Anthony, pour être avec ton club et supporter tout le monde. Et moi je passe à 17h !

La pression ne vient pas tout de suite quand tu arrives au stade mais elle est progressive….

Ton heure arrive finalement très vite.

Tu t’échauffes en baskets de running autour du stade puis à l’extérieur. Et tu mets des pointes car il commence à pleuvoir juste quand ton tour arrive, grrrrrrr. La piste est donc glissante.

Tu es appelé par ton nom et ton numéro de dossard pour t’inviter à rejoindre la ligne de départ où ton pied ne doit pas dépasser. Comment leur expliquer….. je ne suis pas à 10 cm près dans ma course moi ! C’est la règle et ça ne rigole pas tu peux être disqualifiée et ce serait le drame.

Coup de pistolet, BIM c’est le départ. Ça surprend car le pistolet est vraiment à coté de toi !

En quête d'oxygène !

En quête d'oxygène !

Je me laisse embarquée comme d’habitude car les filles partent à 15 ou 16km/h, il est illusoire de penser que je tiendrais 3000 mètres à ce rythme et je le sais bien. J’ai chaud très vite oula la la oui c’est dingue. Je respire fort très vite. Un petit coup d’œil à ma montre pour savoir où j’en suis. Car il faut courir 7 tours de stade et moi au bout de ma vie et au bout de 3 tours je ne sais plus où j’en suis. Au premier tour je suis bien, puis la dernière coureuse me dépasse et je suis à mon tour la dernière. Nous sommes 15 coureuses à peu près.

Résultats j’ai beaucoup mieux couru que l’année passée même en étant dernière et c’est une grande satisfaction. Un 3000 c’est un effort violent qu’on ne peut comprendre que lorsqu’on court cette distance sur stade.

Moi qui suis habituée aux semi et aux marathons je vous le dit on en chie. La courte distance n’est pas représentative de l’implication physique du moment.

A l’arrivée ça se confirme les 15 coureuses en ont chié.

Je finis la journée avec un relais 4x 100 mètres. Pour moi c’est du fun, des souvenirs d’école… On m’explique quelques règles histoire de ne pas se faire disqualifiée pour une détail et hop la journée est finie

On finit 16ème sur 21 clubs. Je suis fière de mon club !

J’ai apporté 148 pts avec mon 3000 mètres et 645 points à 4 pour le relais. Ça parle pas beaucoup je sais…Mais c’est que du plus comme dirait le coach, c’est le plus important.

Et j’ai passé une super journée.

Vive le sport !

 

Retour à l'accueil