Premier cross de la saison- Championnats Départementaux de Cross Court - 4 décembre 2016

Oulala ça fait pro hein.

Alors je me lance dans les championnats de cross comme tous les ans parce que mon club me le demande et j’aime faire plaisir.

Nous étions 10 femmes et 6 hommes et beaucoup d’enfants du club.

Les championnats c’est  pas comme les courses dites « loisirs », le 10 km de ton quartier ou le marathon de Paris et ses 50 000 participants. Pour donner une idée le cross court femmes nous étions 37. 37 à prendre le départ ! Autant dire que ce sont des athlètes qui partent comme des flèches au coup de pétard, toutes dans un club d’athlétisme, certaines on leur petite tenues d’athlète comme pour les JO. Y’a moins 2 degrés mais elles sont en culottes mais comme elles courent vite, même pas froid ! y’a un super soleil c’est top ça.

J’ai une triple épaisseur car je viens tôt pour ma fille qui court  aussi et pour soutenir les autres. Et moi les petites tenues pour courir ça le fait pas. Même si je ne suis pas à l’aise dans cette discipline je dois avouer que l’ambiance est plutôt bonne dans les cross. Chaque club a sa tante pour se changer, garder les affaires et boire un petit café, chocolat chaud . Je suis restée quand même de 10h00 à 15h00. Y’en avait besoin de café chaud.

Finalement le temps passe très vite, 11h10 ma fille (13 ans, Minime) court et fait son cross. Super fière d’elle. Elle n’avait jamais porté de pointes, ça l’a un peu perturbée.

Mes belles chaussures de pointes

Mes belles chaussures de pointes

L’entraineur leur a promis la patinoire après le cross donc les ado couraient !

13h20 c’est mon tour, 2,980 km le but est de courir vite mais surtout ce qui compte c’est ton classement. Le challenge n’est pas contre toi-même comme j’ai l’habitude, là Il faut dépasser les autres.

Je pars avec les filles de mon club. On se laisse embarquer par les flèches et à 12,7km/h on se dit qu’il faut se calmer et ça on sait faire alors on redescend à 11 km/h.

La distance est courte mais sur un cross, le terrain est vallonné et quand il est plat il est bosselé. Alors ton pied n’est jamais à plat, ça demande de la concentration. Tu tangues, tu bascules à chaque foulée.  Ce parcours je l’avais déjà fait l’année dernière j’avais un souvenir très mitigé sur le milieu où on passe par des butes qui se suivent et là j’étais bien. Hop là la petite bosse hop l’autre et l’autre et la ligne droite de travers où tu cours penchée, nickel.

J’arrive (pas dernière pour une fois !) et je suis heureuse, j’ai savouré ce petit cross. Je gagne 50 sec sur l’année dernière elle est pas belle la vie !

Chrono 16’11 classement 35 sur 37 (oui ba c’est pas dernière)

Et du coup je suis qualifiée pour le prochain. On verra si c’est compatible avec ma préparation marathon qui reste ma priorité.

En attendant ça m’a reboostée ce petit cross §

Moi je déploie les ailes pour courir !

Moi je déploie les ailes pour courir !

Retour à l'accueil