Semi-marathon du bois de Vincennes, 23 octobre 2016

Je suis partie avec le club, nous étions  7, Je me suis laissée embarquée par la seule Junior fille qui courent avec nous c’était son premier semi, elle m’a un peu poussée à m’inscrire. Et je suis faible face à l’appel du dossard.

Nous sommes arrivés super tôt donc nous avons pris le temps de prendre un petit café au chaud près du château.

Autant dire qu’en sortant de là on s’est pris les 7 degrés en pleine tête ça fait mal.

Le village était plein à craquer, un gars avec un petit tutu rose, les gars super affutés habituels, pas de kenyans car peut être pas de primes pour les premiers …vu mon niveau je m’embête pas avec ces détails moi !

Tout est fluide et ce malgré le plan Vigipirate, l’accès aux consignes nickel, l’accès au SAS nickel.

Je me mets dans le sas 2h mais je ne vise pas grand-chose, sinon finir sans souffrance.

Mon meilleur temps étant 2h09 quand je suis au milieu de ma préparation marathon donc au pique de ma forme. Oui je le répète je suis une tortue mais qui garde espoir !

Le parcours a été modifié légèrement parait-il mais comme je ne connaissais pas le précèdent, pas de surprise pour moi.

Le départ est toujours très sympa en générale, tu dis au revoir à tes copains qui court 2 fois plus vite que toi tu dis 2-3 blagues et tu ne les retrouveras qu’à l’arrivée et hop les choses sérieuses commencent tu es seuuuule.

Top départ donc !

 

 

 

Semi-marathon du bois de Vincennes, 23 octobre 2016
Semi-marathon du bois de Vincennes, 23 octobre 2016

Passé le 1er kilomètre ça se complique déjà faux plat montant qui dure qui dure, ça va c’est le début ….sauf que tu te le reprends car on fait une petite boucle et on repasse par là au 8ème km et là c’est dur et tu sais déjà que ton RP ne tombera pas aujourd’hui  alors vite il faut se motiver : il faut finir et prendre du plaisir, on oublie le chrono.

Les faux plats y’en aura tout le temps je me fais une raison, ça se voit à ma vitesse. Ma vitesse monte et descend très distinctement. Je ne sais pas comment gérer les faux plats, ça me vide !

On est 30% de femmes sur cette course ça se voit pas, c’est très masculin dans les sas de départ. Mais vite on se retrouve entre filles vers les 500 dernières de la course snif ! un jour ce sera autrement !!

J’arrive sous l’arche et ma Team bien reposée m’attend et m’encourage en m’hurlant dessus, excellent!

Au chrono : 2h15

 

Jolie la médaile !

Jolie la médaile !

 

A la même époque l’année dernière je n’avais pas fini le 20 km de Paris alors là je me dis pour un début de saison ça ira, je prends, même si je suis un peu déçue. Mais ça me robooste pour la suite !

Le truc marrant c’est que notre Junior a fait un podium (1ère, elles n’étaient que  4 … les jeunes ne courent pas ces longues distances) mais elle avait disparue du coup je suis montée sur l’estrade pour prendre sa coupe en son nom.  Grand moment de rigolade !

Prochaine course Le 6 novembre :

 L’Ekiden de Paris (marathon en relai) avec 6 coureurs, je fais 10 km.

Retour à l'accueil